Close

Le Growth Hacking

 

Le growth hacking est un terme anglophone. Il indique une pratique qui consiste à élaborer et déployer des techniques (appelés hacks), dans l’optique de démultiplier la croissance d’une entreprise ou d’une organisation. Le growth hacking nécessite la maitrise des techniques de marketing traditionnelles, digitales ainsi que tous les nouveaux outils de communication digitale.

Le growth hacking est un concept apparu il y a un peu plus de 10 ans aux États-Unis au milieu de la Silicon Valley. Le terme de « Growth Hacking » a été inventé par Sean Ellis à l’époque où il travaillait chez Dropbox, alors qu’il avait d’autres projets professionnels derrière la tête. C’est pourquoi, il voulait quitter l’entreprise et a donc cherché quelqu’un pour reprendre son poste. Le problème c’est qu’il ne savait pas comment intituler et définir ce qu’il faisait. Le terme de « Marketing » ne convenait pas, c’était insuffisant pour décrire ce qu’il faisait et c’est pile à ce moment-là qu’il a eu l’idée d’inventer le poste de « Growth Hacker ».

Chaque entreprise ou entrepreneur est constamment à la recherche de nouvelles techniques qui pourraient leur permettre de développer leur chiffre d’affaires, le nombre de leurs clients ou de leurs consommateurs et d’une façon générale la performance globale de leur société c’est là que le Growth Hacking entre en jeu.

 

Les étapes du Growth Hacking

 

La première action d’un growth hackeur va être l’acquisition de trafic. C’est-à-dire attirer des internautes via différents canaux comme les réseaux sociaux, le SEA ou encore SEO. Pour cela il va falloir présenter aux prospects du contenu pertinent qu’il va visualiser et assimiler rapidement.

La deuxième phase sera de convertir l’internaute en utilisateur. Une fois arrivé sur le landing page où il trouvera la proposition de valeur que vous lui ferez, il va falloir réussir à le faire adhérer. Il faut faire en sorte qu’il ait une première expérience suffisamment satisfaisante par rapport au produit ou service que voir lui proposez pour qu’il ait envie de continuer avec vous.

L’étape suivante est très importante, c’est celle de la rétention. Cela signifie tout simplement le fait d’avoir une récurrence dans la connexion à votre service ou l’utilisation de votre produit. Plus vous aurez de rétention, plus cela vous montrera que votre base de prospects et de clients augmente. Par exemple, la plupart des réseaux sociaux vous envoient des notifications régulièrement pour vous pousser à aller voir ce qu’il s’y passe.

La recommandation est l’une des étapes les plus importantes car c’est elle qui peut être à l’origine d’une croissance exponentielle. En effet, vous allez demander à vos utilisateurs et clients de devenir des ambassadeurs de vos services auprès de leur réseau.

Les revenus ne viennent qu’à la fin du processus. C’est à ce moment que les prospects deviennent de véritables clients, quand ils finissent par vous payer. Vous pourrez proposer régulièrement des offres ou des promotions pour augmenter vos revenus.

 

 

J’espère que cet article vous aura donné une meilleure vision de ce qu’est le growth hacking. Si vous voulez plus de précisions sur certains points ou que vous voulez qu’on vous aide à mettre une stratégie de growth hacking en place, vous pouvez contacter l’agence Les creusois au 06 30 11 14 31 ou nous envoyer un email à l’adresse agence@lescreusois.fr.

Related Posts